Hélène Lavery est née à Montréal le 30 janvier 1956. Après avoir complété une licence en droit à l’Université de Montréal, elle a été admise au Barreau du Québec en 1978 et a œuvré en droit du travail jusqu’en 1983. Elle a ensuite bifurqué vers l’écriture, une passion nourrie dès sa jeunesse, travaillant à titre de réviseure linguistique pour de nombreuses maisons d’édition, et ce, jusqu’à son départ pour l’Irlande du Nord en 1998.

Durant ses premières années au Royaume-Uni, elle a effectué de la révision à la pige tout en participant à l’élaboration de deux CD-Rom : le premier sur le peintre et écrivain Saint-Denys Garneau, puis le logiciel Interprète qui permet aux enseignants et aux étudiants du niveau collégial de prendre part au processus d’apprentissage dans un contexte multimédia. À compter de 2006, elle a enseigné le français à des étudiants de formations et d’origines ethniques différentes à l’université Queens, à Belfast. Elle a également agi comme interprète à la Cour et auprès de divers organismes gouvernementaux.

Depuis 2012, elle a publié cinq romans aux Éditions Vents d’Ouest  (www.ventsdouest.ca) dont quatre s’adressent aux adolescents. Parmi ceux-ci Salut Max!, sur le deuil animalier, a reçu une mention spéciale du jury en France lors du Prix littéraire de la Société centrale canine en novembre 2013, alors que Ma sœur est une luciole a figuré dans la Sélection 2013-2014 de Communication Jeunesse (12-17ans). Consciente de l’importance d’informer les jeunes de leurs droits et de leurs obligations, tout en soulignant les ressources mises à leur disposition, elle a intégré les facettes juridiques à ses écrits. Dans Tolérance zéro d’abord, pour éveiller les jeunes à la problématique de l’alcool au volant, puis dans Marquée au fer rouge, paru en mars 2016, qui traite du problème de l’intimidation, dont celle sur les réseaux sociaux.  Mon ami Freddy, un roman pour adultes publié dans la collection Azimuts, expose les bienfaits de la zoothérapie.

Elle a terminé depuis peu  la rédaction d’un carnet de voyages, l’Irlande, le voyage, et finalisera bientôt un nouveau roman, La mascotte, tout en travaillant sur de nombreux projets.

Pendant son séjour à l’étranger, elle a effectué de nombreux voyages, de l’Afrique à l’Australie, découvrant ainsi de nouvelles cultures qui l’ont rapprochée des espèces menacées et de la biodiversité. La nature tient d’ailleurs une place importante dans ses livres, les animaux en particulier qui lui permettent de prendre du recul avec le sujet traité tout en utilisant leur valeur symbolique.

De retour au Québec depuis juin 2015, elle souhaite animer des rencontres pour discuter des thèmes qu’elle a mis de l’avant dans ses romans. Elle est membre de  Communication Jeunesse, du Conseil de la Culture des Laurentides et de l’Association des Auteurs des Laurentides.

Publications chez Vents d’Ouest
Ma soeur est une luciole
Marquée au fer rouge
Mon ami Freddy
Salut Max!
Tolérance zéro